Le vendredi 13 renvoie à de nombreuses superstitions. Il est un jour redouté pour certains et heureux pour d’autres.

Publié: 13 janvier 2023 à 11h39

Temps de lecture:
3 min

Vendredi 13 ! Ce jour néfaste pour certains peut être synonyme de chance pour d’autres. Côté chance, il est d’ailleurs devenu le principal argument marketing des loteries qui mettent en jeu des cagnottes très importantes ce jour-là.

Ce vendredi par exemple, un jackpot de 16 millions d’euros sera mis en jeu dans un super-Loto et 65 millions à l’Euromillions. Vous avez jusqu’à 20h15 pour jouer et tenter de remporter le gain (si vous y croyez).

Malchance : quelles sont les origines de cette superstition ?

Le vendredi 13 tire son origine de la Bible et plus précisément de la « Cène » où le Christ prend son dernier repas avec les douze apôtres. Le treizième convive, Judas, aurait trahi le Christ qui a ensuite été crucifié un vendredi. De plus, dans l’Histoire, le vendredi 13 représente des épisodes malheureux : le vendredi 13 octobre 1307, Philippe IV, roi de France a condamné au bûcher tous les chevaliers du Temple, le Grand Maître Jacques de Molay et les dignitaires de l’ordre des Templiers.

Dans les croyances nordiques, ce jour n’est pas non plus vu d’un très bon œil. Odin, dieu des guerriers, organise un repas réunissant onze convives dans le Valhalla. Loki, le dieu de la guerre, vexé de ne pas avoir été invité, s’invite aux festivités mais Blader, fils d’Odin tente de le chasser. Cependant Loki lui décoche une flèche empoisonnée en plein cœur.

Enfin, dans la mythologie nordique, Frigga, déesse de l’amour et de la fertilité, était célébrée un vendredi. Toutefois, au Xe et XIe siècle, la majorité des pays du nord se sont convertis au christianisme et Frigga se retrouve alors bannie au sommet d’une montagne en tant que sorcière. Pour se venger, cette dernière invite le diable et onze sorcières pour jeter des sorts aux hommes tous les vendredis.

Des événements tragiques liés au vendredi 13

Quelques événements dramatiques sont arrivés ce jour-là, renforçant ainsi la mauvaise réputation du vendredi 13. Le 13 janvier 2021, le navire de la croisière Costa Concordia s’échoue et le bilan fait état de 32 personnes décédées. De plus, le vendredi 13 novembre 2015, une série d’attaques meurtrières se déroulent à Paris et le bilan affiche 130 morts et 413 blessés.

Cette superstition a développé chez certaines personnes une phobie du nom de « paraskevidékatriaphobie » et 15 % Européens craignent ainsi ce jour. Très ancrée dans les esprits, la superstition a poussé à quelques changements par exemple aux États-Unis où il n’existe plus de 13 ème étage dans les résidences. C’est le cas également dans le domaine de l’aviation où certaines compagnies aériennes ont supprimé la treizième rangée.

La chance pour d’autres

Mais sachez que pour d’autres personnes, ce jour correspond au contraire à la chance. Une conviction partagée par 26 % des Français, selon une étude CSA et Française des Jeux (FDJ).

Près d’un Français sur trois serait plus susceptible de jouer à un jeu d’argent à ce jour-là et 29 % seraient plus enclins à miser une somme importante. Une opportunité pour la FDJ qui met régulièrement en jeu un jackpot exceptionnel ce jour-là. Aujourd’hui ne fait pas exception à la règle.

En 2023, il y aura un autre vendredi 13 au mois d’octobre.

Lire aussi

Cet article, qui traite du thème « Marketing Aviation », vous est délibérément offert par grayaviationmarketing.com. La raison d’être de grayaviationmarketing.com est de parler de Marketing Aviation dans la transparence la plus générale en vous procurant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web La chronique a été générée de la manière la plus honnête que possible. S’il advenait que vous projetez d’apporter quelques notes concernant le domaine de « Marketing Aviation » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans peu de temps, on mettra en ligne d’autres informations pertinentes autour du sujet « Marketing Aviation ». Ainsi, consultez régulièrement notre site.