, NetJets s’engage sur le Global 8000 de Bombardier

Bombardier a enregistré une commande ferme de NetJets pour quatre Global 8000. La valeur des appareils est de 312 millions de dollars.

La compagnie d’affaires devient ainsi cliente de lancement du nouvel avion d’affaires de l’avionneur canadien, dévoilé à Genève en avril dernier, lors du salon d’aviation d’affaires EBACE. Il aura une autonomie de 8 000 nm et une vitesse maximale de mach 0,94.

NetJets devrait exploiter une flotte de 24 Global 8000 à terme. Elle a en effet également converti des commandes existantes pour huit appareils et s’est déjà engagée pour des Global 7500, dont les livraisons ont commencé mais qu’elle fera mettre à niveau par Bombardier pour les transformer en Global 8000 à partir du moment les livraisons débuteront.

Bombardier souligne par ailleurs que NetJets détient des options pour des appareils supplémentaires.

NetJets a profité de l’occasion offerte par l’annonce de ce contrat pour indiquer qu’elle avait « vendu [son] stock aux États-Unis jusqu’en 2023 et comptait donc poursuivre son expansion. « D’ici la fin de 2023, notre flotte mondiale d’avions sera environ 30 % plus importante que ce qu’elle l’était au début de 2022 », précise Patrick Gallagher, président Ventes, Marketing et Services de NetJets.

(Photo © Bombardier)

Cet article, qui traite du thème « Marketing Aviation », vous est délibérément offert par grayaviationmarketing.com. La raison d’être de grayaviationmarketing.com est de parler de Marketing Aviation dans la transparence la plus générale en vous procurant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web La chronique a été générée de la manière la plus honnête que possible. S’il advenait que vous projetez d’apporter quelques notes concernant le domaine de « Marketing Aviation » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans peu de temps, on mettra en ligne d’autres informations pertinentes autour du sujet « Marketing Aviation ». Ainsi, consultez régulièrement notre site.