Le spot de la nouvelle campagne mondiale de MSC Croisières a été tourné à bord du MSC World Europa - Photo MSC Croisières
Le spot de la nouvelle campagne mondiale de MSC Croisières a été tourné à bord du MSC World Europa – Photo MSC Croisières
MSC Croisières a donné le coup d’envoi d’une campagne mondiale (30 marchés au total) « Découvrez le futur de la croisière« , débutée le 19 janvier 2023 en Italie et qui sera déployée en France dès ce dimanche 22 janvier 2023.

Un plan marketing à 360° va être lancé sur tous les canaux : télévision, affichage, presse écrite, médias numériques et réseaux sociaux.

Exit les prix ou autres offres spéciales… La compagnie a fait le choix « d’une campagne de marque » et d’orienter son discours sur les efforts réalisés pour réduire son impact sur l’environnement.

L’opération ainsi déployée pose la question : « à quoi ressemble le futur de la croisière ? » et s’interroge sur les axes d’amélioration que MSC Croisières a mis en œuvre pour devenir « une compagnie plus durable. »

Propulsion, recyclage de l’eau et des déchets, émissions carbone, consommation électrique… De nombreux sujets sont abordés, notamment à travers un spot TV d’une minute – visualisable à partir de dimanche – tourné à bord du MSC World Europa.

« C’est la première fois que, dans notre secteur, sera diffusé un spot aussi long », précise Patrick Pourbaix, le directeur général France de MSC Croisières.

« Il s’agit également de la première campagne du secteur à se concentrer directement sur l’engagement d’une marque en matière de protection de l’environnement et à placer cet aspect au cœur de ses relations avec ses consommateurs, partenaires commerciaux et autres parties prenantes« , indique la compagnie dans un communiqué de presse.

En France, la campagne publicitaire commencera par une vague en télévision du 22 janvier au 12 février 2023 avec 1 spot de 60 secondes et 2 déclinaisons en 30 secondes sur les principales chaînes (TF1, LCI, France 2, France 3, France 5, TV5 Monde et France 24, M6, Paris Première, C8, CNews, BFMTV, L’Equipe et BeIn Sport).



Greenwashing : MSC Croisières prend-elle un risque ?

Dans le transport, plusieurs acteurs qui ont joué avec les codes du durable dans le cadre de campagnes marketing se sont faits reprendre de volée.

Lufthansa a été notamment condamnée en Belgique par le jury d’éthique publicitaire (JEP) pour greenwashing et publicité mensongère.

La SNCF s’est également fait rattrapée par le Jury de Déontologie Publicitaire, suite à une plainte de la Fédération Nationale de l’Aviation et de ses Métiers (FNAM).

Lire aussi : Greenwashing : l’aérien se paie la SNCF et gagne ! Oui mais…

Enfin, une autre plainte a été déposée par Guillaume Jouffre, fondateur de GreenGo, à l’encontre de Skyscanner auprès du même organisme…


« C’est un pari »

Autres articles
Le cocktail marketing, durable et tourisme est à manier avec grande précaution, d’autant que la croisière est la cible régulière des défenseurs de l’environnement.

Lire aussi : « Cruise bashing », un débat plus passionnel que rationnel ? 🔑

« Nous sommes plutôt sereins, mais cela reste un pari », répond Patrick Pourbaix.

« C’était notre préoccupation première de ne pas être taxés de greenwashing. Le challenge est compliqué. Nous avons réalisé toutes les étapes pour être dans les clous et nous avons validé la campagne auprès d’un panel de consommateurs, mais nous savons que nous pourrons avoir un retour de bâton ».

« Dans ce spot, nous posons des questions tout en expliquant tout ce que la compagnie met en œuvre, en restant également sur un ton ludique. Tout ce qui touche aux aspects environnementaux est un travail de longue haleine et d’amélioration constante.

Cette campagne a été élaborée avec soin pour embarquer le grand public », ajoute Miranda Ford, directrice marketing France de MSC Croisières.

Et Patrick Pourbaix de rappeler les 6 piliers du plan de développement de la compagnie : la transition vers la neutralité carbone, la surveillance de l’utilisation des ressources et des déchets, le soutien aux collaborateurs, l’investissement dans le tourisme durable, la construction de terminaux plus respectueux de l’environnement et une chaîne d’approvisionnement durable.

La Division Croisières du Groupe MSC s’est notamment fixé l’objectif d’atteindre le niveau zéro émission nette de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050.

Nul doute que la compagnie sera surveillée de près !


Cet article, qui traite du thème « Marketing Aviation », vous est délibérément offert par grayaviationmarketing.com. La raison d’être de grayaviationmarketing.com est de parler de Marketing Aviation dans la transparence la plus générale en vous procurant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web La chronique a été générée de la manière la plus honnête que possible. S’il advenait que vous projetez d’apporter quelques notes concernant le domaine de « Marketing Aviation » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans peu de temps, on mettra en ligne d’autres informations pertinentes autour du sujet « Marketing Aviation ». Ainsi, consultez régulièrement notre site.