, L’industrie de l’aviation se remet progressivement en Tunisie (Expert)

En Tunisie, la pandémie de Covid-19 s’est transformée en une crise socio-économique qui a particulièrement affecté les ressources humaines dans le secteur de l’aviation.

C’est ce qu’a indiqué l’expert en aviation civile, Kamel Miled, qui intervenait, jeudi 8 décembre 2022, lors d’un atelier de travail organisé dans le cadre de la célébration de la Journée de l’aviation civile internationale (7 décembre), sur le thème du ‘Rétablissement post COVID-19 de l’industrie aéronautique : l’impact des besoins en ressources humaines”.

Ceci s’est traduit par des pertes d’emplois, des salaires réduits à cause de baisse du trafic aérien, des congés sans solde.et l’absence de soutien financier pour préserver les emplois, selon lui.

L’expert affirme que le secteur commence à se remettre progressivement grâce au déploiement des vaccins et la mise en place de stratégies efficaces qui visent à regagner la confiance des voyageurs.

Miled souligne que l’Association tunisienne de l’aéronautique (ATA) œuvre actuellement à relancer le secteur pour renouer avec le niveau d’avant la pandémie. Le secteur de l’aviation fait face à des défis internes en relation avec l’infrastructure, la navigation et la sécurité aérienne, d’où le besoin d’une restructuration.

Le nombre de voyageurs dans le monde a enregistré une chute de 70% à 80% selon les régions, en plus de la fermeture de nombreuses liaisons aériennes. “Un grand nombre d’avions ont été cloués au sol, des annulations énormes de réservations ont été enregistrées, causant l’effondrement de la demande et des pertes importantes de recettes pour les compagnies aériennes”, a-t-il rappelé.

De son côté, Pour David George, directeur marketing de Brookfield Aviation International, une formation continue doit être assurée pour les professionnels de l’aviation. Et que cette structure a organisé des sessions de formation pour les pilotes et ingénieurs. “La pandémie a porté un coup dur au secteur de l’aviation civile, et la Tunisie ne fait pas l’exception”, a-t-il indiqué.

L’atelier a été organisé par le Cercle aéronautique qui comprend entre autres l’ATA et la Fédération tunisienne des pilotes de ligne (FTPL) en collaboration avec Brookfield Aviation International.

Cet article, qui traite du thème « Marketing Aviation », vous est délibérément offert par grayaviationmarketing.com. La raison d’être de grayaviationmarketing.com est de parler de Marketing Aviation dans la transparence la plus générale en vous procurant la visibilité de tout ce qui est publié sur ce sujet sur le web La chronique a été générée de la manière la plus honnête que possible. S’il advenait que vous projetez d’apporter quelques notes concernant le domaine de « Marketing Aviation » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans peu de temps, on mettra en ligne d’autres informations pertinentes autour du sujet « Marketing Aviation ». Ainsi, consultez régulièrement notre site.